Astuces pour réussir vos ventes sur Le Bon Coin

Il y a actuellement plus de 20 millions d’annonces en tout genre sur le site Leboncoin.fr. Il est donc indispensable de se démarquer pour réussir sa transaction. Suivez notre guide !

Quelques conseils tout simples peuvent vous aider à vendre vos biens sur le site Leboncoin.fr, plus rapidement, et avec de meilleurs chances de succès.

Notre premier conseil, qui est de bons sens, est de rédiger un titre accrocheur.

Généralement, les futurs acquéreurs privilégient les titres qui sont à la fois clairs et concis. Il faut donc les informations utiles, sans trop en dire.

On voit de nombreux vendeurs mettre comme titre de leur annonce : “Vend voiture d’occasion”. Un tel titre ne sert strictement à rien, et ne renseigne pas les visiteurs sur la marque et le type de véhicule.

Nous recommandons ainsi pour un véhicule de mentionner au moins la marque et le modèle du véhicule dans le titre. Ainsi, les acheteurs trouveront plus facilement votre annonce, lors des recherches ciblées. De plus, si le titre est accrocheur, le visiteur est incité à cliquer.

Pour bien vendre, il faut prévoir de belles photos pour son annonce.

Comme le mentionne le site, une annonce avec photo est 7 fois plus consultée qu’une annonce sans photo. Les 3 premières photos sont gratuites, alors inutile de s’en priver !

Il faut prévoir de présenter le bien sous différents angles. Le rendu doit être clair et esthétique. Par exemple, si vous vendez votre voiture, nettoyez là, et prenez la photo dans un endroit éclairé, la mettant bien en valeur.

En ce qui concerne la description, il faut que ce champ explique clairement ce que vous vendez. Mentionnez notamment les caractéristiques du bien, la date d’achat, son état, etc.

Il ne faut pas lésiner sur les détails, pour séduire les acquéreurs. Il faut aussi bien mentionner les éventuels défauts, afin de rassurer les visiteurs.

Multipliez les mots clés dans votre annonce, afin d’accroître les chances que les internautes tombent sur votre annonce. Ceux qui sont pertinents et importants peuvent être répétés plusieurs fois.

Regardez par ailleurs les annonces similaires à la vôtre pour voir les prix pratiqués, et alignez-vous sur vos concurrents. Si votre objet est rare ou exceptionnel, expliquez dans votre annonce pourquoi il est plus chers.

Il faut penser à prévoir une marge de négociation sur le prix, et ce, dès le dépôt de l’annonce.

Une fois l’annonce en ligne, attendez de voir si celle-ci attire les visiteurs. A défaut, pensez à revoir les éléments décrits ci-dessus, et le cas échéant, optez pour une option payante, qui vous fera grimper dans les pages de listing, moyennant quelques euros.

Quelques conseils spécifiques pour réussir la vente de son véhicule :

Avant de débuter la mise en vente de votre véhicule, il convient au préalable de déterminer le prix de vente. A cet égard, la meilleure source est de consulter la cote argus du véhicule qui fournit de précieuses informations.

En tout état de cause, le prix doit être aussi juste que possible. Ne proposez pas un prix fantaisiste pour la vente de votre véhicule. Il doit s’agir d’une bonne affaire, à la fois pour l’acheteur et pour le vendeur. Il convient de déterminer ce prix en prenant en compte des transactions comparables réalisées sur le même modèle de véhicule.

Un point qui peut rassurer les acheteurs est d’ajouter une garantie mécanique, par exemple en cas de mise en vente sur le site de La Centrale. Cette garantie permet à l’acheteur d’être à l’abri en cas de panne, dans les mois suivant l’achat du véhicule d’occasion, en bénéficiant d’une réparation à moindre frais.

Une vente réussie implique par ailleurs de ne pas cacher quoique ce soit à l’acheteur. Soyez honnête et décrivez votre bien avec ses atouts mais également ses inconvénients. Le respect de l’acheteur est une règle de base pour une bonne vente.

Si votre véhicule a plus de quatre ans, n’oubliez pas de procéder à un contrôle technique, qui est obligatoire, avant la vente.

Si vous le pouvez, avant la mise en vente, faites le nécessaire pour nettoyer votre véhicule à l’intérieur et à l’extérieur. Prenez ensuite une photo de votre véhicule remis à neuf avant de poster votre annonce auto.

Enfin pour rassurer l’acheteur, proposez lui un essai avant d’acheter le véhicule. Prévoyez une assurance dans ce cas.

Quelques conseils pour soigner votre petite annonce :
Choisissez un titre aussi descriptif et percutant que possible. En quelques mots, les acheteurs doivent se faire une idée du bien proposé à la vente.

Dans le champ description, soyez aussi clair que possible. Le langage SMS doit purement et simplement être banni. Écrivez dans un langage simple, synthétique et sans fautes d’orthographes qui retireraient tout sérieux à votre annonce.

Pour que votre annonce soit légale et acceptée par les principaux sites de petites annonces, il est nécessaire de mentionner dans la description des informations obligatoires. Pour un véhicule par exemple, il faut mentionner la marque du véhicule, son type (par exemple une berline, ou un coupé), et son modèle. S’il s’agit d’un véhicule neuf, il est obligatoire de mentionner la consommation de carburant, ainsi que les émissions de dioxyde de carbone. Joignez une ou plusieurs photos à votre annonce. Des statistiques montrent que des annonces avec photos ont en moyenne 7 fois plus de chance d’être consultées et de donner un bon résultat que les annonces sans photo. A cet égard, prenez soin de choisir des photos claires qui représentent parfaitement le bien mis en vente.

Ne soyez pas trop gourmand dans le prix demandé; soyez juste. Vous pouvez également proposer un échange de véhicule par exemple, ce qui est une pratique admise par beaucoup de sites de petites annonces.

Quelques conseils pour réussir la vente d’un bien immobilier :

D’une manière générale, deux étapes sont nécessaires pour vendre son bien immobilier :

– Tout d’abord la signature d’un avant contrat, qui n’est pas obligatoire, mais qui présente l’avantage de mettre sur papier les principaux termes de l’accord. L’avant contrat doit contenir un certain nombre de mentions pour être opposable, tels que la désignation exacte du bien immobilier à vendre, la superficie et les hypothéques.

– Puis la signature de l’acte authentique devant un notaire. A ce moment intervient l’échange du chèque d’une valeur égale au bien vendu, avec l’attestation de propriété.

N’hésitez pas à faire appel aux notaires pour gérer la vente du bien immobilier.

Une solution pratique peut consister dans la conclusion de la transaction via l’intermédiaire d’une agence immobilière.

L’agent immobilier est une solution pratique dans la mesure où il s’occupe de toutes les étapes de la vente. Outre le fait que l’agent prodigue de précieux conseils, il peut également estimer votre bien immobilier. De plus, il intervient jusqu’à l’étape de la signature de l’acte authentique de vente.

Nous attirons votre attention sur le fait qu’un certains nombre de documents sont nécessaires préalablement à la conclusion de la vente. A cet égard, il faut réunir un extrait cadastral, l’acte d’état civil, le dossier d’urbanisme ou encore le questionnaire syndic.

Postérieurement à la vente, il conviendra de déposer à la conservation des hypothéques deux copies conformes de l’acte de vente. C’est le notaire qui s’occupe de cette formalité, qui doit intervenir dans les 3 mois de la signature de l’acte authentique.


Partagez sur les réseaux sociaux :


Commentaires



Article rédigé par Laurent Fernandez.