Un visiteur achète une voiture, et finit à la gendarmerie

Un internaute pensait réaliser une belle affaire sur le site de petites annonces, en achetant une voiture à prix cassé. Il s’agissait en fait d’une voiture volée, et la malheureuse acheteur s’est trouvée embarquée à la gendarmerie.[…]

Comme chacun le sait, il est possible de faire d’excellentes affaires sur le site Le Bon Coin, avec des millions d’annonces référencées aux quatre coins de la France.

Une internaute pensait réaliser une bonne affaire en consultant l’annonce désignée sous le titre “Jetta MK2 Rat’s 1.6L TD”.

Dans cette annonce, le véhicule était décrit comme personnalisé, et proposé au prix très compétitif de 500 euros.

En lisant l’annonce, on pouvait voir que le véhicule avait été bricolé par son propriétaire. Des notes humoristiques avaient également été ajoutées à l’annonce.

L’auteur de l’annonce proposait une auto à la fois économique et ludique, bénéficiant d’un coffre identique à celui d’une Renault 25. Elle affichait 338.000 kilomètres au compteur.

Il s’agissait d’une annonce qui attire l’attention, et qui était agréable à la lecture. Il s’agissait toutefois d’une arnaque avec une voiture volée, qui n’est malheureusement pas isolée.

Ainsi, le journal Midi Libre a révélé en mai dernier qu’une femme de 39 ans a acquis sur le site de petites annonces une voiture conforme à son budget. Il s’agissait d’une Peugeot 308, proposé à bon prix, et présenté comme étant en bon état.

Cette femme a rendu visite au vendeur, et a conclu la vente. Elle a payé le vendeur, et est reparti bien contente avec son nouveau véhicule d’occasion.

L’acheteuse se rend quelques jours plus tard chez son garagiste, afin de faire un contrôle technique.

Le professionnel s’aperçoit alors qu’il s’agissait d’une arnaque, dans la mesure où les plaques d’immatriculation étaient suspectes, et le véhicule était suspect.

La pauvre acheteuse se rend à la gendarmerie, pour montrer ce véhicule. Elle porte plainte pour escroquerie à la voiture volée.

Les gendarmes découvrent que le véhicule a été volé en avril 2013 dans la ville de Roynac (département de la Drôme).

Le vrai propriétaire a pu retrouver son véhicule, et le vendeur a été interpellé par les autorités.

La morale de cette histoire est qu’il faut se montrer prudent en achetant un véhicule sur le site Le Bon Coin. Il vaut mieux se faire accompagner par un connaisseur, lors du rendez-vous de négociation avec le propriétaire du véhicule. Ca devrait permettre d’éviter ce genre de mésaventures, en détectant préventivement toute anomalie potentielle.

voiture-volée-300x225


Partagez sur les réseaux sociaux :


Commentaires



Article rédigé par Laurent Fernandez.